Couple et société

Posted on 23, Mar, 2014 | Pas de commentaires
Couple et société

Notre société occidentale est actuellement structurée autour de la notion de couple. Le couple est la norme socialement, biologiquement, fiscalement acceptable.
Il n’en a pas toujours été ainsi et si l’on accepte de remonter à nos origines il y a quelques centaines de millions d’années, nous vivions en groupe de plusieurs femmes et plusieurs hommes puis plusieurs femmes sous la férule d’un homme dominant (polygynie) et enfin une femme pour un homme, la monogamie que l’on connaît aujourd’hui.

L’évolution de ce couple longtemps monogame et la notion récente de monogamie multiple et séquentielle introduit une nouvelle définition du couple qui n’est plus aussi stable dans le temps que par le passé.

L’autre évolution du couple concerne la place de l’homme qui de mâle dominant pendant plusieurs millions d’années est devenu depuis 30 ans l’égal de la femme qui a enfin pu accéder aux mêmes droits que l’homme. Elle peut demander le divorce, elle a la maîtrise de la procréation grâce à contraceptif et IVG et enfin une véritable égalité sociale qui pour n’être pas encore idéale est au moins en passe de l’être. Professionnellement il n’y a pratiquement plus de métier strictement masculin et on peut voir des femmes dans toutes les couches de la société.

Ceci redéfinit la structure du couple qui passe de construction sociale avec prééminence du chef de famille qui décide à une nouvelle entité sociale basée sur le lien d’attachement amoureux (Cyrulnik). Aujourd’hui le couple existe car femme et homme en ont décidé ainsi. Les conventions et arrangements d’ordre strictement sociales n’ont pratiquement plus court en occident aujourd’hui.

La monogamie stable sociale du XXe siècle s’est transformée en couple fragile qui ne tient que par l’attachement de l’un à l’autre et la composante sexuelle revient à ce titre sur le devant de la scène.

Le sexe est une partie non négligeable du lien qui existe entre les partenaires et tout dysfonctionnement peut entraîner une mésentente fatale au couple.

Épanouissement intime et pérennité du couple sont liés et nous assistons ainsi à une revalorisation de la sexologie indépendante des progrès qu’elle a fait ou bien ces progrès sont-ils parties prenantes dans l’évolution du couple ? C’est l’éternel problème de la poule et de l’œuf.

Crédit photo : http://www.freedigitalphotos.net

Leave a Reply