Importance des préliminaires

Posted on 13, Avr, 2015 | Pas de commentaires
Importance des préliminaires

En quoi consistent les préliminaires. On en parle beaucoup mais quand commencent ils et quand s’arrêtent ils ?

Les préliminaires sont le prélude à l’acte amoureux, donc on commence par ça. C’est une préparation à l’acte sexuel. Les choses se compliquant quand on sait qu’un acte sexuel ne comporte pas forcément de pénétration, donc les préliminaires peuvent être l’acte sexuel lui même !

C’est tout à fait exact et je crois qu’il faut se concentrer sur l’objectif à atteindre qui est d’exciter son partenaire en stimulant ses zones érogènes, les secondaires en particulier (bouche, sein, fesses etc…).

Les préliminaires commencent donc dès lors que l’on touche son ou sa partenaire avec l’intention de l’exciter c’est à dire générer érection ou lubrification. Ceci pour insister sur le rôle des préliminaires au niveau physiologique. En effet l’érection, conséquence de l’excitation de l’homme est plus rapide à se mettre en place que la lubrification chez la femme. Cette réponse physique à l’excitation de la femme est essentiellement une transsudation intravaginale. Le liquide un peu visqueux de l’excitation féminine provient de la transpiration des vaisseaux sanguins gorgés de sang qui se situent derrière la paroi vaginale. Cette transsudation est plus lente à se mettre en place que l’érection qui est une véritable inondation des corps caverneux. La participation des glandes de Bartholin ou des glandes de Skène à la lubrification est relativement faible.

Les préliminaires sont donc une véritable obligation physiologique pour que la femme soit dans les meilleures dispositions.

Pour l’homme les préliminaires ont un intérêt psychologique. Un des mythes les plus couramment répandu à propos de la sexualité humaine hétérosexuelle est la responsabilité de l’homme dans la jouissance de sa partenaire. L’homme n’est pas responsable de la jouissance de la femme pas plus que la femme n’est responsable de l’orgasme de l’homme. Pour imposer cette idée à l’homme rien ne vaut les préliminaires qui doivent aboutir à la jouissance de la femme, acte conscient de l’homme qui va s’ingénier à exciter et faire jouir sa partenaire. Ceci induit chez lui une réaction naturellement égoïste « maintenant c’est mon tour ». Il va se centrer logiquement sur lui et abandonner cette fausse idée de responsabilité.

Les préliminaires sont donc une véritable obligation psychologique cette fois pour l’homme qui va lâcher prise naturellement et de ce fait être un bien meilleur amant.

Les préliminaires sont donc une étape obligée de l’acte sexuel. Ils peuvent aller jusqu’à la jouissance et constituer de fait, l’acte sexuel en lui même. Il faut toutefois savoir qua la femme peut enchainer les orgasmes et que rien n’interdit à l’homme de poursuivre ses entreprises sexuelles après la jouissance de sa partenaire. En revanche ce n’est pas vrai pour l’homme qui connaît une phase réfractaire après l’orgasme.

Nous avons vu que les préliminaires commencent dès lors qu’il y a toucher en vue d’exciter l’autre. Ensuite tout est possible dès lors que l’objectif est maintenu ; exciter son partenaire. La palette des possibles devient extrêmement large et l’inventivité de chacun sera sans limite dès lors qu’il y a consentement. Au fil d’une vie bon nombre de possibilités s’offrent à chacun et les fantasmes sont là pour agrémenter l’ordinaire.

Pour être complet abordons la notion de durée, là aussi il faut qu’elle corresponde à l’objectif d’excitation voire de jouissance et c’est la physiologie et surtout l’état d’esprit de chacun qui va en décider. Une soirée désinhibée avec un fort désir n’appelle pas les mêmes préliminaires qu’un partenaire réticent qui subit les avances de son compagnon entreprenant.

Les préliminaires font partie du comportement sexuel érotique propre aux hominidés et ceci nous distingue des autres animaux qui ont un comportement érotique de reproduction. La finalité de notre acte sexuel humain est le plaisir et les préliminaires en sont une composante primordiale.

Avec les préliminaires nous avons une belle occasion de ne pas nous comporter comme des animaux, profitons en !

Crédit photo : http://www.freedigitalphotos.net/

Leave a Reply