Les leçons de plaisir

Posted on 14, Fév, 2014 | Pas de commentaires
Les leçons de plaisir

Le plaisir en 10 leçons je ne suis pas sûr et dans la collection « pour les nuls » va falloir repasser.

Je ne suis pas en train de dire que ce n’est pas possible car bien au contraire le plaisir s’apprend.

La mise en œuvre, la méthode, la vitesse d’apprentissage et les progrès sont avant tout liés à la personne concernée voire à son ou ses partenaires.

En quelques lignes nous allons essayer de jeter les bases et surtout évoquer la pertinence de la demande de plaisir. Y-a-t-il des progrès à faire ? L’objectif est-il atteignable ? Quelle est la vraie demande ? Autant de questions, autant d’éclairages, essayons donc d’illuminer un peu la scène de cette quête légitime du plaisir.

La demande de plaisir est légitime ce devrait même être un droit. Celui de se faire plaisir dès lors que ça ne passe pas par le déplaisir d’un autre.
Il y a des progrès à faire c’est sûr car aujourd’hui même si l’on s’autorise ce droit, le poids de l’éducation et des normes édictées par la société au sens large entravent cet accès au plaisir. Il a l’air coupable dès lors qu’il existe. La religion n’y est pas pour rien et cette révolution sexuelle chez les religieux de tout poil est encore à venir !

L’objectif est atteignable et tout ceux qui y accèdent sont là pour le prouver. On ne retient actuellement que la nouvelle contrainte des féministes qui revendiquent ce droit au plaisir sexuel. C’est dommage car on retient surtout les conséquences de cette exigence sur la libido masculine alors qu’il vaut mieux essayer de comprendre et d’accompagner cette légitime demande pour les femmes qui ont connu une négation voire une interdiction du plaisir pendant tant d’années.

Quelle est la vraie demande ?
Voila bien LA question car le plaisir est quelquechose de très personnel, presque égoïste donc les leçons pour y accéder sont possibles mais dès lors qu’on est deux ou plus, la multiplication des attentes complique les choses. L’appréhension des recettes de base est toujours utile car l’ignorance est encore la règle et les sexologues ont encore beaucoup de travail.

Le guide magique sur les leçons de plaisir est donc possible pour acquérir les connaissances minimales mais l’adéquation entre attentes et possibles nécessitent un sérieux apprentissage.

Leave a Reply