L’éloignement pour solidifier le couple

Posted on 7, Avr, 2015 | Pas de commentaires
L’éloignement pour solidifier le couple

Cette idée a la vie dure et bon nombre de gens pensent que l’épreuve est non seulement un test, une preuve mais aussi un renforcement de l’attachement. Comme si éloigner deux aimants augmentait le champ magnétique qui les rapproche.

Décortiquons les raisons pour essayer de trier entre rationnel et fantasme.

Cet éloignement est en général subi et non pas désiré et notre sauvegarde intime a donc la sagesse de transformer cette contrainte en bénéfice au mépris de certaines évidences mais au profit de ce que l’on a déjà construit. C’est donc au niveau rationnel une sécurité de se dire « c’est bon pour nous ».

Si l’on continue à positiver, la distance du partenaire entraine une liberté qui fait ouvrir les yeux si ce n’est le cœur et qui entretient la machine à désir en exposant à l’autre de nouveaux objets de convoitise. Cette stimulation est un aiguillon libidinal bien plus efficace que la routine qui guette les couples qui s’endorment sur eux mêmes.

Ne plus voir l’autre met en lumière le manque et réactive le désir par l’absence et par l’envie non satisfaite. C’est surement très primaire mais la satiété n’a jamais fait saliver et là encore mieux vaut éprouver une faim stimulante qu’envier la sieste de l’homme repus.

Le bon sens populaire nous dit « on sait ce que l’on perd… », encore une raison à ranger au chapitre des raisons positives objectives. Le partenaire aimé se pare de qualités magnifiées par l’absence et qui brillent bien plus que ce que l’on découvre dans le nouvel environnement. Ceci est majoré par le stress de la nouveauté qui a tendance à nous pousser vers un havre de sécurité affectif que représente celui qui manque. Là encore on peut dire que l’éloignement renforce le couple.

Le bon sens populaire dit aussi « loin des yeux, loin du cœur » et ce n’est pas faux. Le stress de l’isolement affectif se double de l’ennui d’être seul et ce vide est à combler. D’autant que le nouvel environnement peut se prêter à fournir de multiples occasions d’épancher sa peine. Abondance de biens ne nuit pas et l’amour n’échappe pas à la règle. En augmentant les raisons et les occasions de séduire et d’être séduit, les risques de se laisser aller progressent mathématiquement.

La moindre épine, le plus petit défaut, la discordance qui était accessoire et négligeable se trouve elle aussi enjolivée et maximisée par la distance. Le défaut qui paraissait anodin dans la relation quotidienne devient un motif de discorde dans la relation à distance. Les autres sont là pour insister sur cet accroc et ne font pas dans la cicatrisation des plaies de l’âme mais bien dans l’empoisonnement régulier.

La nouveauté se pare de qualités que n’a pas la routine. Si la libido s’en mêle, l’assouvissement de cette pulsion pousse aux pires extrémités comme vouloir séduire, plaire, circonvenir voire sacrifier aux démons de l’infidélité.

L’éloignement est donc pavé d’embuches et le réaliser est déjà un premier pas bien plus salutaire pour la survie du couple que de considérer comme acquis que ne plus voir l’autre, ne plus le sentir va renforcer les liens qui l’unissent.

Le meilleur conseil est de ne pas se raconter d’histoires à dormir enlacés et considérer objectivement cette contrainte comme un épreuve. Il va falloir trouver les bons remèdes et le meilleur fonctionnement de ce nouveau paradigme.

Chacun va inventer ses recettes pour vivre au mieux et si l’objectif principal est de sauvegarder l’entité couple, tous les coups sont permis, si je puis me permettre, toutes les idées sont bonnes. D’aucun vont faire dériver leur passion vers une autre, l’amoureux transi va devenir un passionné de maquettes, le transfert classique de l’objet d’amour. D’autres vont au contraire considérer que cette opportunité est à mettre au chapitre des nouvelles connaissances pour enrichir la relation initiale. Ils ont des relations sexuelles avec d’autres pour pouvoir apprendre et partager de nouvelles sensations avec l’être aimé.

Renforcer le couple est à ce prix et l’éloignement n’est surement pas une recette pour conforter le couple mais plutôt une raison d’avoir un comportement proactif, conscient qui va permettre de communiquer avec son partenaire et échanger sur cette nouvelle situation comme facteur possible d’enrichissement affectif.

Crédit photo : http://www.freedigitalphotos.net/

Leave a Reply