Les sextoys connectés

Posted on 15, Avr, 2014 | Pas de commentaires
Les sextoys connectés

Depuis quelques temps déjà les objets connectés ont envahi notre quotidien.

La domotique a fait son apparition il y a quelques années pour aider à gérer sa maison à distance. Plus récemment le suivi de votre santé est apparu sur ce marché des objets connectés avec balance, tensiomètre, podomètre, glucomètre, capteur d’UV, brosse à dents pour centraliser les données et suivre tous ces paramètres à distance par vous ou par quelqu’un d’autre.

Le médecin pourrait par exemple idéalement surveiller certains critères comme poids, tension artérielle, glycémie, à distance et surtout disposer d’une courbe de suivi pour ces données intéressantes sur le long terme.

La dépense énergétique que représente la marche peut-être observée grâce a un podomètre qui renseigne sur le nombre de pas faits chaque jour. La brosse à dent connectée vous assure de surveiller l’hygiène bucco-dentaire de vos enfants sans épier la salle de bain ni toucher la brosse à dents pour voir si elle est humide. Le capteur du d’UV vous signalera sur votre smartphone qu’il est temps de mettre de la crème.

Et la sexologie dans tout ça ?

Il est temps de penser au sextoys connectés.

En effet piloter à distance un sextoy existe déjà depuis longtemps mais cette distance était limitée par le rayon d’action de la télécommande.

Avec les appareils connectés vous pouvez le piloter depuis le monde entier par le réseau hertzien capté par votre smartphone d’un côté et votre objet sexuel de l’autre.

Le plaisir au bout du doigt d’un partenaire délocalisé !

Il s’agit là d’un appareil que l’on commande mais il est tout aussi envisageable d’avoir des objets sexuels qui renseignent.

On peut par exemple imaginer un oeuf qui indique au partenaire l’état de lubrification ou l’augmentation de chaleur du vagin. Ou encore un plug qui délivre de précieuses informations sur les contractions pour prévenir un partenaire de votre état d’excitation.

Ce n’est déjà plus de la science-fiction car de tels objets existent pour ce qui est du rôle de télécommande via un smartphone ou une tablette. Les capteurs connectés sont pour bientôt n’en doutons pas.

Que faut-il en penser maintenant. Je dirais qu’il est possible d’avoir une vision un peu nostalgique avec le regret des olisbos en bois ou au contraire futuriste avec l’espoir de voir apparaître un soutien-gorge qui renseigne sur la chaleur du sein et permet à un autre de le dégrafer à distance.

On ne peut pas nier l’envahissement de notre vie par des objets de plus en plus sophistiqués qui d’une part font évoluer le marché avec son corollaire économique et de l’autre sont censés nous faciliter la vie.

Chacun doit pouvoir aborder sereinement l’offre, c’est à dire sans la pression médiatique ou sociale, et considérer ce que cela lui apporte.

Il n’est pas douteux que certains vont trouver là matière à augmenter leurs scripts sexuels en ajoutant une nouvelle possibilité à celles qui existent déjà. D’autres en revanche vont être rebutés par la perte de relation ou de présence voire de sensualité car ces objets vont créer encore plus de distance au propre comme au figuré et techniciser l’érotisme.

Nous parlions des nostalgiques avec olisbos en bois, les vibromasseurs programmables sont une évolution non négligeable car il a été prouvé que la vibration aléatoire du clitoris était plus stimulante que la simple pression. Donc la technique peut avoir du bon.

L’avenir va nous le dire très bientôt !

Crédit photos : http://www.freedigitalphotos.net

Leave a Reply